Newsletter Janvier 2015

 

Solidarité de vie – Janvier 2015

Chers Tous,

Nous voulons rendre Gloire à notre Dieu, Yahweh, qui nous a permis d’expérimenter encore Sa Grâce durant cette année. Il nous a Surpris malgré ces temps difficiles de la fin. Et nous remercions Yahweh et lui rendons Toute la Gloire pour toutes les évolutions qu’Il a fait vivre. C’est avec beaucoup de projet et vision que nous commençons 2015, dans l’attente de ses desseins parfaits au sein de Son œuvre Solidarité de vie en Guadeloupe.  Ainsi gardons une pensée pour notre prochain.

« Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;  j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Alors les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?  Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?  Ou quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?  Et le Roi répondant, leur dira : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. » Matthieu 25 v 35 à 40

« La religion pure et sans tache envers notre Dieu et notre Père, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et de se conserver pur des souillures de ce monde. » Jacques 1 v 27

Soutenons-nous dans la prière.

L’Equipe de Solidarité de vie

 

Faire le point :

Historique

Comme précédemment dit, nous, Equipe de Solidarité de vie, n’avons aucune Gloire à tirer de cette année Grégorienne écoulée. Nous voulons mettre Jésus à la première place et le remercier pour tout. Voici les temps forts de 2014.


2014 :


Février : Ouverture « Epicerie de vie » située au 44 Rue Schœlcher, Pointe-a-Pitre

Septembre : Journée de Solidarité 1ère Edition en partenariat avec l’Association Le Pain Quotidien Paris et Niort

Novembre : Mise en place du pôle Parrainage & Projet

En addition avec les permanences des mercredis et samedis, de l’évolution de l’Epicerie de vie, opérations Caddies et tenue du stand de Solidarité de vie à divers endroits, au cours de cette l’année.

Merci Jésus !

 

 Opération Caddies du 8 Novembre 2014

Nous avons effectué une opération caddies au Leader Price de Sainte-Rose qui s’est très bien déroulée. L’Association a été richement bénie par Dieu car Il a touché les clients qui ont été très généreux. Nous avons récolté l’équivalent d’une dizaine de caddies.IMG_20141108_143549

Le nombre de bénéficiaires augmentent à chaque permanence. Cela va nous aider à garder le cap ! Merci encore à tous les participants, que Dieu soit béni éternellement pour ce qu’il fait en Guadeloupe.

Stand de Solidarité de vie à la veillée du 19 Décembre 2014 à Sarcelles !

Lors de ce déplacement, pris en charge entièrement par les bénévoles participants, Solidarité de vie a été représenté au côté d’autres associations caritatives chrétiennes telle que Le Pain Quotidien et Villa Samuel lors de la veillée du 19 décembre 2014 à l’Espace Venise, Sarcelles. Cela a été une occasion, pour nous, de sensibiliser à la cause des personnes en difficultées, de présenter les actions qui s’effectuent à travers de Solidarité de vie en Guadeloupe, aux Nations qui ont fait le déplacement autour de la distribution gratuite de Bible de Jésus-Christ, Magazine les Dokimos et autres.

IMG_20141219_143033

Villa Samuel

IMG_20141219_142946

Solidarité de vie

IMG_20141219_142956

Pain Quotidien Paris & Niort

Un réfrigérateur pour l’Epicerie de vie !

L’Epicerie de vie a reçu le don d’un réfrigérateur, qui va lui permettre de proposer à ses bénéficiaires des produits frais en plus des denrées alimentaires non périssables qu’elle proposait.

 

Vue d’ailleurs :

La République Dominicaine :

rep Do

Saint Domingue, anciennement appelé l’île d’Hispaniola est située au centre des Grandes Antilles, entre Cuba au nord, la Jamaïque au sud. Elle se décline en deux pays indépendants qui se partagent l’île : la République d’Haïti à l’Ouest et la République dominicaine à l’est. Saint-Domingue est la deuxième île des Antilles par sa taille ce qui lui confère la superficie entière de 76 480 km², puis d’une population de près de 18 000 000 d’habitants au totale. Reconnu pour ses magnifiques plages, sa nature luxuriante, sa musique latino, son tourisme et ses propriétés luxueuses bâtit par les immigrants d’Amérique du Nord, la République Dominicaine, au delà de ses atouts, vie des réalités sociale toutes autres.

Même si sa croissance enregistre une augmentation spectaculaire économiquement parlant, la République Dominicaine détient un taux de chômage qui n’a jamais véritablement diminué. En effet depuis 1960 le chômage est presque toujours resté supérieur à 14 % de la population active. Il y a de grandes disparités au sein de la population car il touche 28 % des femmes contre 13 % des hommes. Pourtant, le Ministère du travail affirme que 100 000 jeunes entrent chaque année sur le marché du travail et que leur intégration nécessite en principe un taux de croissance annuel minimum de seulement 3 % à 4 %.

En conséquence, seule 30 % de la population bénéficie effectivement d’un emploi salarié ou indépendamment déclaré, et donc participe au financement de la protection sociale.

Les conditions de vie ne se sont donc pas les meilleurs. Des inégalités se sont car aujourd’hui, près de 10 % des individus les plus riches ont un revenu 23 fois supérieur aux 40 % des individus les plus défavorisés. L’analphabétisation des adultes est très élevée, la pauvreté persiste avec près de 14 % de la population qui vit dans l’extrême pauvreté.

La population dominicaine, face à une telle dégradation des conditions de vie, recherche des solutions ce qui favorise différents trafics, émigration et migration. Cela engendre une augmentation de l’insécurité. Et pour cause, entre 2001 et 2005, le taux d’homicide a doublé. Cette insécurité est premièrement liée en particulier à l’essor du trafic de drogues.

Ensuite la prostitution couplée avec l’insécurité. Le développement de cette dernière et l’extension dramatique de l’épidémie de SIDA ont accompagné la croissance de l’industrie touristique. En particulier avec le tourisme sexuel qui selon l’UNICEF, 20 à 30% des clients des prostituées à Saint-Domingue sont des touristes. Et pour cause, la promulgation de dépliants touristiques où le pays est présenté comme un « paradis sexuel ». Dans lequel certaines plages se sont spécialisées dans la prostitution. La prostitution touche aussi bien les femmes, que les hommes et malheureusement les enfants. Des travailleurs sociaux ont rapporté que la prostitution infantile était devenue de plus en plus courante, et que « certains touristes recherchent des fillettes vierges pour éviter le SIDA. » La cause de cette exploitation sexuelle des mineurs est simplement la pauvreté c’est-à-dire survivre et faire vivre leur famille. Le plus souvent, elles sont volées à leur famille ou achetées à bas prix contre la promesse d’argent et pour la plupart violées et contraintes à se prostituer. Les parents sont souvent forcés de vendre leurs filles ou leurs fils à des souteneurs, car même s’ils travaillent, leur maigre salaire ne suffit pas pour nourrir leur famille et ce sont les enfants qui, au lieu d’aller à l’école, doivent compléter l’argent des parents pour être nourris.

Ainsi la République Dominicaine ne déroge malheureusement pas à la règle malgré ses atouts. Ce monde court à sa fin. Nous sommes dans le même temps que Noé  où l’immoralité et le péché est à son comble.

« Mais comme il en était aux jours de Noé, il en sera de même de l’avènement du Fils de l’homme. » Matthieu 24 v 37

Les Nations souffrent les temps où nous vivons sont difficiles. Mais «  Ecoutez-moi donc attentivement, mon peuple, et prêtez-moi l’oreille, vous ma nation ; car la loi sortira de moi, et j’établirai mon jugement pour être la lumière des peuples. Ma justice est proche, mon salut va paraître, et mes bras jugeront les peuples ; les îles espéreront en moi, elles se confieront en mon bras » Esaïe 51 v 4-5

 

 

Rappel :

Epicerie De Vie

image porte adresse assoc 

L’épicerie de Vie (solidaire) gratuite a ouvert ses portes depuis Février 2014 au :

44 Rue Schœlcher97110 POINTE-A-PITRE

Voir les photos :

http://www.solidarite2vie-association.org/album/

Les jours de permanence sont:

Mercredi de 14h00 à 16h00

Samedi de 14h00 à 16h00

_A_NOTER

Notez le changement d’horaire du mercredi !

 

Pour tout contact hors de ces horaires, ou pour l’ouverture de la porte, veuillez nous contacter par téléphone au 0690 94 19 65

Parlez-en autour de vous !

 

Projet :

Epiceries Solidaires

Nous aimerions implanter d’autres épiceries solidaires gratuites aux Antilles.

Nous effectuons des recherches pour avoir les bonnes informations et besoins dans les îles voisines et collectivités, par la Grâce de Dieu.

Si Dieu vous met à cœur de nous aider ou si vous avez des informations, propositions ou autres veuillez nous contacter via email : solidarite2vie.association@gmail.com , par téléphone au : 0690 94 19 65 ou la rubrique « Contact » du site web : www.solidarite2vie-association.org.

bonhomme annonce

Annonce :

Recherche dons alimentaires pour réapprovisionnement de l’Epicerie de Vie pour les familles suivies.

Veuillez nous contacter au tel : 0690 94 19 65

 ensemble

Recherche de bénévoles

Veuillez nous contacter par mail : solidarite2vie.association@gmail.com

Ou la rubrique « Contact » puis « Devenir membres bénévoles? » de notre site web : www.solidarite2vie-association.org.

 

Soutenir l’association :

Nous vous informons que l’association Solidarité de vie vient en aide, Par La Grace de Jésus-Christ, à plus de 26 familles depuis l’ouverture de l’Epicerie de vie en Février 2014.

Vous pouvez soutenir l’association en suivant le lien suivant : http://www.solidarite2vie-association.org/pages/un-don.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *